Accueil du site > Interview de Gad Weil

Interview de Gad Weil

aCTuaLiTéS
23 avril 2020

Artiste et Président de La Fonderie

M&T : au delà de l’hommage quotidien que les Français adressent depuis leur balcon aux soignants, caissières, forces de l’ordre ou éboueurs, vous suggérez l’idée d’un hommage vibrant à tous ces « héros de la nation ». Quelle forme doit-il prendre ? Qui vous soutient dans cette initiative ?

Il doit prendre la forme d’un événement d’une grande simplicité et d’une grande sobriété, mais d’une très grande force par sa forme populaire. Les syndicats LEVENEMENT et AGRIDEMAIN, celui des Conseil en Relation Publics sont déjà dans l’action avec nous, d’autres sont en passe de nous rejoindre. Nous parlons également avec des groupes d’écoles de communication, de gestion, de marketing. Nous sommes enfin en contact avec des associations d’élus sans lesquelles rien n’est possible.

M&T : outre Paris où La Fonderie envisage un banquet sur les Champs-Élysées, dans quelles villes pourraient se tenir ces grands banquets républicains ? Avez-vous déjà des engagements venant de certains territoires ?

Plus de 25 agences ont déjà proposé telle ou telle ville où elles ont des attaches. Les relations avec les territoires s’appuient sur des relations déjà ancienne ou actives. Mais nous souhaitons une coordination nationale.

M&T : qui va participer à ces banquets ?

L’ensemble des français est appelé à participer à cet événement partout dans les dizaines de villes ou il se déroulera. Le grand public aura cœur d’embrasser symboliquement, d’étreindre, de féliciter et de remercier les soignants et aides-soignants (médecins, infirmières, brancardiers,...), les éboueurs, les agriculteurs, les caissières, les chauffeurs et logisticiens… Ce sera évidemment totalement gratuit.

M&T : à quelle échéance ces banquets peuvent-ils être programmés ? Comment les organiser au mieux du point de vue sanitaire tout en leur conservant un caractère convivial ?

Nous attendrons la fin complète de la pandémie. Nous serons patients et attentifs.

Ce sera à l’automne, en plein hiver ou pourquoi-pas un an après fin mars 2021 pour un printemps de renaissance.

M&T : au delà de ces banquets, envisagez-vous d’autres actions dans les semaines et les mois à venir ?

Il ne s’agit pas d’un simple banquet, ce serait réducteur de le voir ainsi. Il s’agit d’un moment fort et allégorique dans la vie de la Nation.

M&T : le secteur de l’événementiel est l’un des plus touchés par la crise du Covid 19. Votre agence - La Fonderie - n’échappe pas à cette réalité, comment vous êtes-vous organisé pour faire face ?

Comme tous mes confrères, nous avons du mettre la majeure partie de nos collaborateurs au chômage partiel, les autres en télétravail, étudier la situation de chaque projet avec nos clients et partenaires pour déterminer s’il y avait opportunité de reports en 2020 (la meilleure solution du pont de vue de la vie économique de l’entreprise), de reports en 2021 ou de leurs annulations pures et simples.

Je dois dire et applaudir le formidable travail réalisé par notre syndicat LEVENEMENT et son Président Bertrand Biard pour sauvegarder notre viabilité. Nous avons à plusieurs reprises utilisé les arguments construits par LEVENEMENT pour convaincre tel ou tel client du bienfondé de nos demandes de dédit. Evidemment nous réfléchissons et adaptons nos outils et propositions pour accompagner nos clients et partenaires dans la transformation de leur propre réalité.

Depuis janvier la Fonderie avait adopté cette signature autour de la transformation, elle est on ne peut plus d’actualité.

M&T : le confinement doit prendre fin progressivement à partir du 11 mai, ce qui ne signifie nullement une reprise d’activité pour l’événementiel. Comment appréhendez-vous cette période ? Certains événements déjà signés peuvent-ils avoir lieu d’ici à l’automne ? 

Pour l’instant notre programme d’événements du 4e trimestre a été à peu près préservé, nous nous adapterons et nous nous réadapterons autant que nécessaire. L’équipe de cadres qui m’entourent ainsi que les chefs de projet ou directeurs de clientèle sont en cours d’évaluation des modifications possibles, notamment de format, événement par événement. 

M&T : dans quel état la filière événementielle va-t-elle sortir de cette crise ? Les modèles en vigueur jusqu’alors ont-ils vécu ? Qu’est-ce qui caractérisera les événements de demain ?

Nous aurons une phase d’attente, un round d’observation, comme une convalescence, puis l’énergie collective reprendra ses droits et je crois assez à un appel d’air d’ici un an.

Les évènénements de demain, s’ils utiliseront toujours la dernière technologie, seront à mon sens plus sobres et plus porteurs de sens. L’humanité vient de vivre un drame collectif sans précédent sous cette forme, il y aura évidemment de nouvelles attentes. Je commence par notre propre organisation, je compte proposer à l’ensemble de nos collaborateurs de pouvoir devenir actionnaires de la Fonderie dans les 18 mois. Nous avons traversé toutes et tous ensemble cette épreuve, nous bâtirons la suite de l’histoire ensemble.

 Pour plus d’informations : www.la-fonderie.fr

 

Informations légales I MeeT and TRaVeL MaG - 32 rue du Faubourg Poissonnière 75010 Paris I Réalisation 100% WEB