Accueil du site > Interview de Frédéric Roman-Hauduroy - Step’In China & Mongolia

Interview de Frédéric Roman-Hauduroy - Step’In China & Mongolia

aCTuaLiTéS
18 février 2020

M&T – La crise du coronavirus vous a conduit à annuler toutes les opérations en Chine. Était-ce vraiment nécessaire ?

Absolument. Nous avons engagé des discussions avec nos partenaires dans toute la Chine dès la mi-janvier afin de pouvoir prendre toutes les mesures permettant de sécuriser nos clients et les budgets importants engagés sur les opérations de février et mars. Mon parcours en tant qu’attaché économique à l’Ambassade de France en Mongolie, rédacteur au sein de la cellule de veille du Quai d’Orsay suivi de 20 ans de terrain partout dans le monde pour des clients grands comptes, me sont aujourd’hui très utiles pour répondre efficacement à différentes situations de crise. Même si à ce jour (6 février 2020), l’OMS déclare toujours formellement ne pas recommander de “restreindre les voyages ou les échanges commerciaux” vers la Chine à l’exception de la région de Wuhan, nous avons immédiatement anticipé les fermetures possibles de certaines lignes aériennes et sommes allés au-delà des recommandations du SETO (Syndicats des Tour Operateurs) et du site Conseils aux Voyageurs.

M&T – Vos clients ont-ils accepté d’être réorientés vers d’autres destinations asiatiques ?

Pour le moment, nous avons activé le dispositif de report des opérations sans frais sur la fin de l’année 2020 (octobre et novembre) et nous n’avons enregistré aucune annulation. Par contre, tous les appels d’offres reçus en janvier ont été gelés, sauf un pour un grand laboratoire phamaceutique en mars 2021 ! À suivre…

M&T – L’année 2020 est-elle déjà plombée par cette crise ?

Je dirais que l’impact se fera plutôt ressentir pour nous sur le premier semestre 2021. Le gouvernement chinois a pris des mesures fortes pour limiter au maximum la propagation de cette épidémie qui suit pour le moment une trajectoire nominale, conforme aux projections des experts du monde entier. L’arrivée du printemps, l’exemplarité de la population chinoise qui respecte les consignes, le développement en cours d’un vaccin sont des signaux rassurants. Et puis vous savez, la Chine est grande comme l’Europe et la région de Wuhan n’a jamais été une destination pour les voyageurs. Être aujourd’hui en Thaïlande, au Vietnam, dans la région des Pains de Sucre de Guilin, Canton, ou même sur la Muraille de Chine, à plus de 1 000 kilomètres de la zone mise en quarantaine, quelle différence ? Compte tenu des enjeux et de la vigilance de toutes les organisations internationales de référence, la réouverture des sites touristiques, des liaisons aériennes et le retour à la normale de l’activité économique seront la garantie absolue que tous les voyageurs pourront se rendre à nouveau en Asie en sécurité.

Pour plus d’informations : www.stepin-asia.com

 

Informations légales I MeeT and TRaVeL MaG - 32 rue du Faubourg Poissonnière 75010 Paris I Réalisation 100% WEB