Accueil du site > Interview de Alberto Ortiz de Saracho Directeur général du (...)

Interview de Alberto Ortiz de Saracho Directeur général du Conseil du Tourisme d’Andalousie

aCTuaLiTéS
1er août 2021

L’Andalousie est l’une des grandes provinces touristiques d’Espagne et une région très active sur le segment Mice. Avec quatre destinations phare, Malaga, Marbella, Cadis-Jerez et Séville, toutes dans les starting blocs pour accueillir à nouveau les groupes.

M&T/ Quel a été l’impact de la crise sur le tourisme en Andalousie ?

Pour l’ensemble de l’année 2020, les estimations font état d’une perte située entre 14 à 15 milliards d’euros de revenus, ce qui représente entre 60 et 70 % de l’activité de l’année entière. Cette baisse est principalement due à la diminution du nombre de visiteurs, qui a été d’environ 13 millions, à comparer aux 32 millions de visiteurs accueillis en 2019. Nous sommes convaincus que l’activité touristique pourra progressivement reprendre grâce à la vaccination. En fait, nous espérons atteindre 22 millions de touristes en 2021, ce qui serait presque deux fois plus que l’année précédente.

M&T/ Le segment Mice a été très touché partout en Europe. Comment se porte-t-il en Andalousie ?

Précisément en raison de ses caractéristiques, il a été l’un des segments les plus affectés par la pandémie et il est essentiel que la situation sanitaire actuelle s’améliore pour pouvoir retrouver des niveaux d’activité acceptables dans la célébration des rencontres professionnelles. Au cours de l’année dernière, l’Andalousie a pu réaliser certains des événements dédiés à ce segment parmi ceux qui étaient prévus, au format en ligne ou en présence des participants, en respectant toujours toutes les mesures de garantie sanitaire. Pour 2021, notre volonté est de relancer l’activité et de le faire dans le but de consolider et même d’augmenter la part de marché de l’Andalousie dans le pays. La communauté est la troisième destination nationale sur le segment MICE, après la Catalogne et la Communauté de Madrid, mais nous allons travailler pour réduire l’écart avec ceux qui sont en tête. Ce segment est d’une importance capitale pour l’Andalousie du fait de son potentiel de rééquilibrage saisonnier, du pouvoir d’achat de ce profil de voyageurs, du dynamisme commercial et de la création de revenus pour la région.

M&T/Comment avez-vous anticipé la reprise ?

Il semble que 2022 sera l’année de reprise complète, mais nous sommes convaincus de pouvoir entamer fortement la reprise dès cette année. Pour ce faire, nous disposons d’un plan d’action doté de 24,5 millions d’euros pour repositionner la marque Andalousie, tant au niveau national qu’international. L’arrivée des vaccins ouvre une fenêtre d’espoir dans le secteur du tourisme, qui est celui qui souffre le plus de l’impact des restrictions de mobilité, mais aussi celui qui reprendra le plus vite son activité dès que les gens pourront se déplacer. Pour cela, nous sommes convaincus que le passeport communautaire permettra de garantir la sécurité des déplacements des visiteurs, ainsi que d’autres initiatives promues par le Gouvernement régional comme le label "Andalucía Segura" et les assurances pour les touristes internationaux visitant la région.

M&T/ Au sortir de la crise, devrons-nous changer notre modèle touristique ?

L’Andalousie est en mesure d’être une destination de premier plan dans le nouveau cycle touristique qui s’ouvrira après la pandémie. Dans la communauté, nous croyons en cette industrie et nous ne doutons pas qu’elle sera un secteur clé de la reprise économique. Nous devons donc nous préparer au nouveau scénario et aux opportunités qui se présentent. Nous nous attacherons à démontrer que nous sommes une destination sûre, avec une offre incomparable, de multiples segments et des propositions qui répondent aux besoins du voyageur en ce moment. Il ne faut pas oublier notre climat qui permet de venir tout au long de l’année, ni la vaste étendue de l’Andalousie qui compte un millier de kilomètres de côtes. C’est la région qui possède la plus grande zone protégée d’Europe, une offre unique, répartie sur huit provinces et dans des segments tels que la culture, la gastronomie, la nature, le tourisme actif, etc. Nous sommes en position de force dans les produits qui peuvent être particulièrement demandés dans le contexte actuel, ce à quoi il faut ajouter l’expérience d’une destination pionnière dans le tourisme, qui a su se réinventer constamment et qui travaillera pour rester une référence mondiale.

www.andalucia.org

Document à télécharger

 

Informations légales I MeeT and TRaVeL MaG - 32 rue du Faubourg Poissonnière 75010 Paris I Réalisation 100% WEB