Accueil du site > Les voyageurs d’affaires toujours accros à Paris

Les voyageurs d’affaires toujours accros à Paris

aCTuaLiTéS
24 juin 2020

Les déplacements d’affaires et les évènements ont encore de l’avenir à Paris malgré la crise du Covid-19. C’est ce qui ressort du premier baromètre dévoilé par l’Office du Tourisme et des Congrès de Paris.

Les congrès et salons génèrent quelques 6 milliards d’euros de retombées économiques pour l’Ile-de-France. Paris est évidemment la locomotive de ce marché – 50 pourcents de ses nuitées hôtelières en dépendent – qui a été durement affectée par la crise du Covid-19. Depuis le début de l’année, l’activité évènementielle s’est figée, les lieux fermés pour des raisons sanitaires et les opérateurs contraints de baisser le rideau. La levée des mesures de restrictions imposées par les autorités n’a pour l’heure pas concerné le secteur de l’évènementiel, contraint d’attendre le mois de septembre avant de pouvoir rouvrir ses sites. Dans ce contexte de crise sans équivalence à ce jour, l’Office du Tourisme et de Congrès de Paris a mis en place un baromètre trimestriel permettant de mesurer les perspectives du tourisme d’affaires à Paris.

Selon les données recueillies sur 7 marchés prioritaires – France, Royaume Uni, Allemagne, Italie, Espagne, Etats-Unis, Chine – auprès de 2 840 personnes, 69% des voyageurs d’affaires interrogés prévoient un déplacement professionnel dans les 2 à 3 mois, 12 % des répondants étrangers l’envisageant à Paris, en premier lieu les Chinois (24 %), suivis des Espagnols (16 %). Les Français pour leur part déclarent à 33 % vouloir privilégier Paris pour leur prochain voyage d’affaires. Notons également que pour 64 % des sondés, les voyages d’affaires envisagés auront une durée minimum de 2 à 3 jours.

Autre enseignement de ce baromètre, ce sont les réunions qui dans 34 % des cas vont motiver un déplacement de ces voyageurs d’affaires à Paris (46 % chez les Britanniques), tandis qu’à 26 % ce sont les congrès, plébiscités à 54 % par les Allemands, et à 12 % les salons, très en vogue auprès des Italiens.

Enfin, notons que si les voyageurs d’affaires se montrent plutôt optimistes, ils pensent toutefois à 86 % que la crise aura un impact durable sur la politique des entreprises en matière d’organisations d’évènements, ces derniers étant moins nombreux pour 65 % d’entre eux et devant intégrer des mesures de précaution sanitaires fortes, avec mise aux normes des lieux d’hébergement, des lieux de réunion et des moyens de transport.

En attendant la seconde vague de ce baromètre, prévue mi-août, Corinne Menegaux, la directrice générale de l’Office du Tourisme et des Congrès de Paris souligne qu’il « est plus que jamais nécessaire de suivre l’évolution du comportement des voyageurs d’affaires ». Ajoutant : « nous sommes convaincus que le tourisme d’affaires sera l’un des premiers moteurs de la reprise ».

Pour plus d’informations : www.convention.parisinfo.com

 

Informations légales I MeeT and TRaVeL MaG - 32 rue du Faubourg Poissonnière 75010 Paris I Réalisation 100% WEB