Accueil du site > LE TOURISME TOUJOURS SOUS PERFUSON

LE TOURISME TOUJOURS SOUS PERFUSON

aCTuaLiTéS
23 juillet 2021

2021 promettait de marquer le retour des touristes à l’échelle internationale. Il faut bien constater qu’il n’en est rien et que la situation ne s’est pas améliorée depuis un an. Les dernières études réalisées par l’OMT - l’Organisation Mondiale du Tourisme, - montrent clairement que le secteur est toujours à la peine et que la baisse des arrivées de visiteurs internationaux enregistrée en 2020 n’a pas connu d’amélioration au cours de la période allant de janvier à mai 2021. Ses arrivées sont inférieures de 85 % à leurs niveaux de 2019 et même de 65 % par rapport à 2020, malgré un léger rebond en mai. L’arrivée des variants et le maintien - voire le renforcement - des restrictions imposes par beaucoup de pays explique l’absence de reprise du tourisme au niveau international, alors même que le tourisme domestique se relève plus rapidement un peu partout dans le monde (la capacité en sièges sur les vols intérieurs en Chine et en Russie a déjà dépassé les niveaux d’avant la crise ! ). A l’échelle mondiale, les destinations ont enregistré au cours des cinq premiers mois de 2021 un recul de 147 millions d’arrivées internationales par rapport à la même période de 2020 et de 460 millions par rapport à 2019. C’est une fois encore la région Asie-Pacifique qui est la plus affectée avec une chute de 95 % des arrivées internationales enregistrées entre janvier et mai 2021 par rapport à 2019, suivie de l’Europe où le recul a été de 85 %. Arrivent ensuite le Moyen-Orient (- 83 %), l’Afrique (- 81 %) et les Amériques (- 72 %). A noter que les Caraïbes est la zone qui affiche les meilleurs résultats avec – 60 % de baisse grâce à une bonne reprise des flux en provenance des Etats-Unis. Selon les experts de l’OMT, si le tourisme international repart légèrement à la hausse depuis quelques semaines, la situation du secteur reste très fragile, et très contrastée suivant les régions du monde. Les préoccupations croissantes concernant le variant Delta du virus ont poussé pas mal d pays à réintroduire des restrictions de déplacement. En outre, le caractère changeant et le manque d’informations claires sur les conditions d’entrée pourraient brider la reprise des voyages internationaux durant la saison estivale dans l’hémisphère Nord. Heureusement, note l’OMT, les programmes de vaccination partout dans le monde, conjugués à l’assouplissement des restrictions pour les voyageurs vaccinés et le recours à des dispositifs numérique tel le certificat Covid de l’Unions Européenne contribuent à la normalisation graduelle des déplacements. En résué, selon l’OMT, il faut « accélérer le rythme des vaccinations partout dans le monde, assurer une coordination et une communication efficaces des restrictions sur les voyages qui évoluent constamment, et promouvoir les outils numériques pour faciliter la mobilité : tout ceci est indispensable pour rétablir la confiance envers les voyages et faire redémarrer le tourisme ». A noter enfin que pour 36 % des experts internationaux consultés par l’OMT, le retour à la normale du tourisme interviendra en 2023, tandis que 49 % ne l’entrevoit qu’en 2024 ou plus tard. Rien de très réjouissant dans ces prévisions pour un secteur qui contribue pour plus de 15 % du PIB de certains grands pays touristiques comme la Thaïlande ou l’Espagne. .

 

Informations légales I MeeT and TRaVeL MaG - 32 rue du Faubourg Poissonnière 75010 Paris I Réalisation 100% WEB