Accueil du site > Salons : 2021 sur les traces de 2020 ?

Salons : 2021 sur les traces de 2020 ?

aCTuaLiTéS
23 mars 2021

Le média salon a connu en Ile-de-France une chute d’activité de 100 % au premier trimestre 2021. C’est ce que révèle une enquête conduite par la CCI Paris Ile-de-France.

Après une année 2020 catastrophique pour les salons et foires en Ile-de-France, faut-il s’attendre à ce que l’année 2021 soit aussi sombre. Les chiffres fournis par la chambre de commerce et d’industrie de Paris dans la dernière étude qu’elle consacre à l’activité des salons au premier trimestre 2021 ne laisse guère d’espoir de voir le secteur repartir d’ici à l’automne. Aucun salon francilien en version physique n’a pu se tenir au premier trimestre, ce qui veut dire que l’activité a été nulle pour ce type de manifestations, plus d’une centaine de salons en présentiel ont ainsi été annulés à ce jour. Ce qui, selon la CCI Paris Ile-de-France, représente 1,6 milliard de pertes de retombées économiques pour le territoire et plus de 5,7 milliards d’euros de ventes non réalisées entre exposants et visiteurs. Notons que 55 des salons présentiels annulés ont tout de même pu se tenir ou vont se tenir durant l’année en version digitale, ce qui a permis de sauver les meubles. Reste, comme le souligne le CCI Paris-Ile-de-France, que même si ces alternatives digitales permettent aux organisateurs de maintenir un contact avec leurs clients et constituent une belle opportunité de visibilité pour les exposants, « elles génèrent infiniment moins de retombées économiques. Les dépenses liées aux séjours des exposants et visiteurs sont nulles (transport, hôtels, restaurants, achats, sorties culturelles, etc). Celles liées à l’organisation du salon sont quant à elles bien moindres. L’impact économique est déjà considérable pour 2021 ». Pour autant, les professionnels loin de baisser les bras s’organisent pour une reprise d’activité à la rentrée de septembre 2021. Les entreprises semblent plus qu’impatientes d’exposer à nouveau sur des salons physiques. Selon Jean-Baptiste Lemoyne, le secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, chargé du tourisme, le comité interministériel de crise travaille sur la reprise d’activité dans l’évènementiel. Le comité pourrait décider la tenue en mai et/ou juin de trois expérimentations avant que cette reprise devienne une réalité.

Pour plus d’informations : https://www.cci-paris-idf.fr/fr/eve...

 

Informations légales I MeeT and TRaVeL MaG - 32 rue du Faubourg Poissonnière 75010 Paris I Réalisation 100% WEB