Accueil du site > Viparis demande une reprise des congrès médicaux dès avril

Viparis demande une reprise des congrès médicaux dès avril

aCTuaLiTéS
15 mars 2021

La filière évènementielle met la pression pour que les autorités rouvrent les lieux de réunion. Dans une lettre au Premier ministre, Viparis et plusieurs acteurs du secteur demandent la reprise des congrès médicaux dès le mois d’avril.

A l’arrêt depuis une année, la filière évènementielle pâtit de la fermeture prolongée des lieux de réunions. Notamment des palais des congrès qui n’ont pu accueillir les grands congrès médicaux qui rassemblent d’ordinaire des centaines de milliers de participants. Viparis, le leader européen de l’accueil de congrès et salons, et plusieurs acteurs du secteur évènementiel – la Société française de médecine d’urgence, la Société de réanimation de langue française ou encore la Société française d’ophtalmologie – viennent d’adresser à Jean Castex, le Premier ministre, et Olivier Véran, le Ministre des solidarités et de la santé, un courrier pour demander la reprise des congrès médicaux dès le mois d’avril. Les signataires parmi lesquels deux professeurs de médecine, la déléguée générale du syndicat des établissements et résidences privés, Olivier Roux, le président de l’Union des métiers de l’évènement et David Lisnard, le président de France Congrès et Evènements, rappellent qu’après une année sans pouvoir se réunir, « l’heure est venue d’envisager de nous rassembler à nouveau et ce, dès le mois d’avril. A cette date, les professionnels de santé seront vaccinés ou immunisés. Le besoin est important dans les communautés scientifiques que nous représentons et nous sommes prêts à démontrer que les congrès de médecins sont non seulement vitaux dans cette période où nous avons besoin des progrès de la science, mais qu’ils ne présentent pas de risques épidémiologiques ». Ajoutant : « in fine, notre préoccupation est que la recherche française se trouve distancée faute de pouvoir se nourrir de ces échanges alors que nos partenaires, à commencer par le Royaume Uni ou l’Espagne, se sont déjà donnés de la visibilité pour permettre la tenue de rassemblements. Cette visibilité correspond au rythme de préparation de nos congrès scientifiques, qui nécessitent trois mois minimum pour recevoir les autorisations nécessaires à la tenue de l’exposition scientifique, l’enregistrement des inscriptions, la gestion de la logistique. Sans une annonce de date de réouverture des lieux de congrès dans les prochains jours, la tenue de nos événements de début mai se verra compromise, et plus cette autorisation tarde à être prononcée, plus nous mettons en risque nos congrès du mois de juin »

Pour plus d’informations : www.viparis.com

 

Informations légales I MeeT and TRaVeL MaG - 32 rue du Faubourg Poissonnière 75010 Paris I Réalisation 100% WEB